2013 Artistes

 

Le Choeur de chambre ESPRITLe Choeur de chambre ESPRIT

Fondé en 2010, le Choeur de chambre ESPRIT est un ensemble vocal qui opère sous la direction du dynamique et entreprenant Mervin William Fick.  Mervin voit à ce que l'équipe continue d'impressionner ses spectateurs de par leurs interprétations et leurs qualités émotionnelles. 

 

En avril 2012, ESPRIT a gagné le premier prix du Festival de musique de Peel.  ESPRIT s'est aussi mérité la première place au festival de musique provinciale de l'Ontario en 2012 et a reçu le prix Hon. Barbara A. Hagerman.   ESPRIT a obtenu une seconde position au festival national de musique en 2012 sous la catégorie Barbara Hagerman. Le choeur de chambre poursuit des présentations dans des lieux historiques; le choeur a fait une tournée à Montréal, Québec durant l'été 2011 et a fait des spectacles dans des endroits prestigieux tels l'oratoire St-Joseph, la basilique Notre-Dame, la cathédrale Christ Church, la cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Durant l'été 2012, ESPRIT a été choisi pour animer le 'Festival de la Nouvelle-France' à Québec (2 au 5 août), et a impressionné les spectateurs avec de la musique sacrée et des musiques de la Renaissance.

 

Le choeur de chambre ESPRIT continue à offrir sa musique aux individus parfois oubliés par l'industrie des arts et de la culture.  En effet, le choeur effectue des présentations dans des foyers de personnes âgées et sans-abri, ainsi que dans divers centres de réhabilitation. 

 

Mervin Fick est le directeur artistique de diverses chorales situées en Ontario:  MCS ChorusPCS Singers, et la Toronto Beach Chorale.

 

 

Mervin FickMervin William Fick

"Je crois que l'expérience en chant choral pour être l'une des plus passionnante de toutes les expériences musicales pour les chanteurs et le public. Ses avantages vont bien au-delà de la salle de concert pour toucher la vie quotidienne de tous les participants - la véritable expérience de la musique en est une commune ". -- Mervin William Fick

 

 

Diplômé de la Faculté de musique de l'Université de Toronto, Mervin William Fick apporte à son rôle de directeur artistique de l'Esprit Chamber Choir plus de 30 années de leadership créatif en tant que chef de choeur, organiste, professeur de chant, ténor professionnel et juge.

 

De plus, Mervin a organisé et dirigé une saison de concerts avec la Mississauga Choral Society, ainsi qu'avec le Peel Choral Society de Brampton et le Toronto Beach Choral. Il a aussi dirigé deux chorales en tournée en Europe, présentant avec succès en Allemagne, en Autriche et en République tchèque, un répertoire choral du Canada.

 

Un des plus grands cadeaux que Mervin apporte aux chanteurs sous sa direction, est la capacité d'inspirer un chant vraiment joyeux. Récemment, Mervin est apparu dans un épisode de God's Greatest Hits de la Vision TV, discutant de l'impact culturel du Messie de Handel, de la passion qu'il stimule chez les chanteurs et de l'authenticité que cela amène dans son exécution.

 

Mervin aime aussi relever le défi de nouvelles et innovantes commissions chorales. En 2009, il dirige la Chorale de Mississauga dans la première mondiale de la Création du musicien de jazz David Mott au Mississauga Living Arts Centre, qui a été enregistré en direct par CBC Radio 2.

 

Avec la création de l'Esprit Chamber Choir, Mervin exprime son enthousiasme pour le répertoire de musique ancienne et baroque, et continue de partager sa passion pour la grande musique chorale classique ainsi que son engagement à l'art magique de la musique.

 

 

Michel BrousseauMichel Brousseau

Musicien accompli, le chef d’orchestre canadien Michel Brousseau est le Chef et Directeur artistique du Choeur et de l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde, du Choeur classique d’Ottawa, du chœur Les Chanteurs de Sainte-Thérèse,du Chœur Tremblant et du Chœur International.

 

Michel Brousseau a été initié à la musique très tôt.  Sa passion et son talent ont été remarqués lorsqu’il a entrepris, à l’âge de neuf ans, des études de piano de façon intensive.  Il a rapidement développé un intérêt pour la musique symphonique et dès l’âge de quatorze ans, il savait qu’il deviendrait chef d’orchestre.  Il a étudié la direction d’orchestre avec le maestro Raffi Armenian et a terminé ses études au Conservatoire de Musique de Montréal, où il a obtenu le Premier Prix de piano à l’unanimité.  Il a également étudié la direction d’orchestre auprès de Otto Werner-Müller, Milen Nachev, Valery Vachev et Aldo Faldi, entre autres.  Il a dirigé en Italie, en France, en République tchèque, en Roumanie, en Bulgarie, en Ukraine, aux États-Unis et au Canada.

 

Depuis quelques années, la passion de Michel Brousseau pour l’opéra a atteint de nouveaux sommets et il consacre la plus grande partie de sa carrière à ce répertoire.  Il est souvent invité à diriger dans plusieurs maisons d’opéra d’Europe.  En 2005, il a été finaliste du Concours international de Direction d’opéra « Luigi Mancinelli » qui s’est tenu en Italie. 

 

En 2010, à la suite des succès des tournées internationales et des invitations à se produire à l’étranger, Michel Brousseau a créé le Choeur International qui regroupe des choristes provenant de ses quatre formations chorales et d’une sélection des plus belles voix du chant choral au Québec, dans le seul but de se produire à l’étranger.  En juin 2010, Michel Brousseau et le Choeur International ont été invités à présenter la Messe solennelle de saint Remi de Théodore Dubois au Carnegie Hall de New York, avec le New England Symphonic Ensemble. 

 

En mai 2011, Michel Brousseau, quatre solistes invités, quatre chœurs et un orchestre complet ont obtenu un très grand succès au Centre National des Arts d’Ottawa où ils ont présenté la Messa da Requiem de Giuseppe Verdi.
En février 2013, Maestro Brousseau a été invité à diriger six représentations de l’opéra Pinocchio au très réputé théâtre San Carlo di Napoli.

 

 

Louis Schryer fiddleLouis Schryer

Louis est né et a grandi à Sault Ste. Marie; il est maintenant résident de Chapeau, Québec. Il joue du violon depuis l'âge de huit ans. Issu d'une famille intéressée par la musique, il a reçu une formation en musique classique et traditionnelle. Il a joué et a participé à de nombreuses compétitions pendant les dix-huit dernières années. Puisque la musique l'a toujours attiré, Louis a décidé de poursuivre une carrière musicale. Il a obtenu un baccalauréat en musique de l'Université d'Ottawa en avril 1994.

 

Tout au long de sa carrière musicale, Louis a été le récipiendaire de nombreux prix et titres. Il a été reconnu huit fois comme champion de Fiddle canadienne, qui se tient à Shelburne, en Ontario, et diffusé en direct sur Radio-Canada partout au Canada. Louis a été proclamé le plus jeune violoniste à remporter le championnat canadien de violon à l'âge de dix-huit ans.

 

Il a été également quatre fois champion Canadian Grand Masters Fiddle et le seul à avoir remporté pendant quatre ans de suite, le championnat du Canadian Grand Masters Fiddling. Chaque année, cinq des meilleurs violoneux du bon vieux temps de chacune des dix provinces et des deux territoires sont choisis, sur invitation, pour participer au championnat des violoneux de Canadian Grand Masters tenu à Nepean en Ontario.

 

En 1999, Louis a remporté pour la troisième année consécutive, la célèbre et l'une des plus grandes compétitions en Amérique du Nord, celle de Pembroke. Il est la deuxième personne à accomplir cet exploit au cours des trente dernières années.

 

Son talent musical lui a permis de participer en tant qu'invité spécial à divers programmes et interviews télévisés, tels que: The Tommy Hunter Show, Midday (CBC-TV), Global News de midi, Regional Contact (CJOH-TV, Ottawa), Eye on Ottawa (CJOH-TV), un documentaire pour le Adrian Clarkson Show (CBC-TV), Public Television (PBS), Midday News (CJOHTV) et le Heart Institute Telethon (CBC-TV), pour n'en citer que quelques-uns. Il a également été interviewé pour la radio de CBC et pour divers journaux partout en Ontario.

 

Il a enregistré son premier album avec ses deux frères dès l'âge de quatorze ans suivi d'un second enregistrement, aussi avec ses frères. Fiddle Triple, le titre de cet enregistrement, a été réalisé par Louis. Il a aussi publié son premier album solo.

 

Afin de renforcer et de diversifier son talent musical, Louis a interprété et joué avec de nombreux artistes reconnus. Ayant un intérêt pour l'enregistrement en studio, il a eu l'occasion d'acquérir une expérience précieuse dans les sessions de studio avec plusieurs artistes. Sa polyvalence en musique lui permet d'enregistrer dans différents styles musicaux.

 

La musique est la vie de Louis. Il aime jouer pour un public et faire un travail de musicien de studio. Il aimerait avoir l'occasion d'en apprendre davantage et de se pousser sans limite. L'énergie, l'enthousiasme et la qualité de sa musique font qu'il est un plaisir à voir et entendre.

 

 

Jessica LinnebachJessica Linnebach

La violoniste se distingue dans la jeune génération de musiciens classiques canadiens qui s’illustrent sur les scènes du pays et du monde entier. Depuis ses débuts comme soliste à l’âge de sept ans, elle s’est produite avec de grands orchestres partout en Amérique du Nord. Sa collaboration comme soliste invitée dans le cadre d’une tournée de l’Orchestre du Centre national des Arts au Moyen-Orient et en Europe, avec son chef Pinchas Zukerman, a été un moment fort de sa jeune carrière. Jessica est membre de la section des premiers violons de l’Orchestre du CNA depuis 2003 et a été nommée violon solo associée de l’Orchestre du Centre national des Arts en avril 2010.

 

Consciente de l’importance d’être polyvalent dans le monde actuel, Jessica est de plus en plus reconnue comme une de ces rares interprètes qui poursuivent avec succès une carrière diversifiée de soliste, de chambriste et de musicienne d’orchestre. Chambriste passionnée, elle est membre fondatrice du Zukerman ChamberPlayers, un quintette à cordes dirigé par Pinchas Zukerman qui, depuis sa création en 2003, a effectué de multiples tournées applaudies partout en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Europe et en Asie. L’enregistrement par l’ensemble du Quintette avec deux altos en sol mineur de Mozart a été sélectionné pour un prix JUNO en 2004, et son cinquième et plus récent album, réunissant des quintettes de Mozart et de Dvořák, est paru au début de 2008 sous l’étiquette Altara.

 

Jessica Linnebach a également collaboré avec certains des plus illustres artistes de notre temps, dont Emanuel Ax, Yefim Bronfman, Leon Fleisher, Joseph Kalichstein, Gary Graffman, Gil Shaham, Lynn Harrel, Jaime Laredo, Michael Tree, Yo-Yo Ma et Gary Hoffman.

 

Admise dès l’âge de dix ans au Curtis Institute of Music de Philadelphie, réputé mondialement, elle demeure l’une des plus jeunes bachelières en musique de l’histoire de cet établissement, où elle a eu comme principaux professeurs Aaron Rosand, Jaime Laredo et Ida Kavafian. À 18 ans, elle a obtenu une maîtrise en musique de la Manhattan School of Music à New York, où elle a étudié auprès de Pinchas Zukerman et de Patinka Kopec.

Au calendrier de sa saison 2012-2013 figurent notamment des prestations au Canada et aux États-Unis, ainsi que des tournées en Amérique du Sud, en Europe et en Asie.

 

Jessica Linnebach joue sur un violon Jean-Baptiste Vuillaume datant d’environ 1840 (Guarnerius del Gesu 1737).

 

 

Joel QuarringtonJoel Quarrington

Le célèbre magazine britannique Double Bassist a écrit de Joel Quarrington: " Sa prestation fut envoûtante; son interprétation de l'Élégie de Bottesini, empreinte d'un jeu bel canto qui le distingue, nous a transporté dans un autre monde... il joua avec une articulation impeccable, une riche palette sonore, un contrôle absolu et une clarté limpide. Une soirée mémorable..." De telles critiques ont confirmé la réputation de l'un des meilleurs contrebasssites de nos jours.

 

Gagnant du Concours international de Genève, Joel a joué durant plusieurs années comme premier contrebassiste de nombreux ensembles, tels le Canadian Opera Company, le Toronto Symphony Orchestra, l'Orchestre du Centre national des arts d'Ottawa et plus récemment, au sein du célèbre London Symphony Orchestra.

 

En 2010, Joel Quarrington a gagné le Prix Juno pour le meilleur enregistrement de musique classique, pour son disque solo intitulé "Garden Scene", paru sous étiquette Analekta.  

 

 

Jean DesmaraisJean Desmarais

Interprète et pédagogue de renommée internationale, le pianiste Jean Desmarais cultive un vaste et éclectique répertoire qui fait de lui un artiste recherché. Il a étudié auprès de Monique Collet- Samyn, Anisia Campos (Canada), Monique Deschaussées (Paris), Dalton Baldwin (États-Unis) et Joanna Stieler (Berlin). En constante demande comme soliste, chambriste et pianiste collaborateur, il s’est produit en Europe, aux États-Unis et au Mexique, en plus bien sûr du Canada. Il a été soliste invité de nombreux ensembles, dont l’Orchestre du CNA, l’Orchestre philharmonique de Chihuahua (Mexique), l’Orchestre Philharmonique du Nouveau-Monde, Les Violons du Roy et I Musici de Montréal, et a collaboré avec des artistes de renom comme Kiri Te Kanawa, Amanda Forsyth, Yannick- Muriel Noah, Ben Heppner, Joel Quarrington, Johannes Debus et Pinchas Zukerman. En 2011, il a joué le concerto Empereur de Beethoven avec l’Orchestre de la francophonie.

 

Membre du corps enseignant de l’Institut estival de musique du Centre national des Arts, Jean Desmarais a aussi été coach et répétiteur invité à la Compagnie d’opéra canadienne (Don Carlos, Pelléas et Mélisande, Guerre et Paix, Die Zauberflöte, etc.). Il a interprété plus d’une centaine de créations mondiales dont la plupart de compositeurs canadiens.

 

Il a reçu la médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération canadienne pour sa remarquable contribution au rayonnement des arts au pays et à l’étranger.

 

 

Francois OuimetFrancois Ouimet

Né à Longueuil, banlieue de Montréal, François est tombé en amour avec ce qui allait devenir son fidèle compagnon de route : le violon. Il a commencé à jouer dès l’âge de 7 ans. Suite à l’obtention de son baccalauréat en musique à l’Université de Montréal, François se qualifie, avec quelques autres jeunes violonistes triés sur le volet, pour un camp international de musique en Allemagne. Un professeur renommé l’invite alors à étudier pendant deux années au niveau de la maîtrise au Conservatoire de Musique de Paris. Pendant cette période, François raffine son jeu en participant à des classes de maître en Allemagne et aux États-Unis auprès de violonistes de renommée internationale. Peu après il est invité à joindre les rangs d’orchestres de jeunes à titre de premier violon pour des tournées de concerts en France et au Canada. Depuis, François n’a cessé de voyager dans plus de trente pays, notamment avec le Cirque du Soleil, sur des bateaux de croisières, au Club Med, ou pour des Hotels and Resorts, donnant des récitals et prestations de son spectacle.

 

François Ouimet s’est épanoui en tant que violoniste, compositeur, et arrangeur-improvisateur. Outre sa passion pour le violon comme instrument de première ligne, il est un interprète à son meilleur sur une scène, devant une foule de mélomanes. Tous les genres musicaux l’attirent : classique, populaire, jazz, blues, gitan, tango, etc. Il passe d’un type de musique à un autre avec la facilité de ces artistes nés pour le spectacle. Sa présence sur une scène ne passe jamais inaperçue. Selon son inspiration et la musique qu’il interprète, il danse, saute, bat la mesure ou demeure en économie de mouvements tel un mime. Le voir en spectacle est toujours une expérience aussi unique qu’inoubliable.

 

Violon solo de l’Orchestre Symphonique Pop de Montréal, professeur et chef d’orchestre à l’école Rudolf Steiner de Montréal, François présente depuis deux ans son spectacle « Le Violon Magique » ainsi que «  » et est présentement à l’écriture de son troisième one man show « Le Violon Dingue ».

 

 

Isabelle Lacrois

Isabelle Lacroix

La soprano Isabelle Lacroix a complété ses études en interprétation vocale au niveau de la maîtrise à l’université d’Ottawa. Elle a interprété le rôle de Fiodiligi dans Così fan tutte et Zerlina dans Don Giovanni avec l’Atelier d’opéra de l’Université d’Ottawa. Elle était membre du Programme de jeunes artistes d’Opéra Lyra, avec qui elle a interprété le rôle de Hansel dans Hansel and Gretel de Humperdinck, le rôle de Cendrillon dans Cinderella de Rossini et le rôle de la Reine de la nuit dans La flûte enchantée de Mozart. Elle a aussi interprété le rôle d’Annina dans La Traviata, Ines dans Il Trovatore et Frasquita dans Carmen avec Opera Lyra Ottawa. En tant que soliste, elle a interprété le Messie de Händel, en collaboration avec CAMMAC, la Messe en fa mineur de Bruckner, sous la direction de David Currie et plusieurs autres œuvres, dont la cantate de Bach, Wachet auf, ruft uns die Stimme, le Requiem de Mozart et le Gloria de Vivaldi. Elle a participé à  plusieurs récitals, parmi lesquels figure le concert « Barocco » présenté à Montréal dans le cadre du « Festival d’orgue et de couleur », « Les Concert Ponticello », le « Southminster Concert Series », le « Festival Pontiac Enchanté », le « Cleary Chamber Music Series » et le « Festival sous les pins. » Récemment, Mlle Lacroix a interpreté le rôle d’Annina dans la production d’Opera Lyra Ottawa de l’opéra La Traviata en concert,et participé en tant que soliste dans un récital pour le Southminster Noon-time Concert Series ainsi que dans le Requiem de Brahms à Rideau Park United Church. Elle interprétera le rôle d’Electra dans l’opéra Idomeneo de Mozart au mois de juillet, ainsi que des airs de Bach et Handel en récital à l’église All Saints le 31 mai à Ottawa et à l’université de Queens à Kingston en automne.

 

 

 

Marya WoyiwadaMarya Woyiwada

Marya Woyiwada, soprano, a reçu son baccalauréat en musique (interprétation vocale) de l’université d’Ottawa en 2006 avec Ingemar Korjus. Pendant qu’elle a été étudiante, elle a été la vedette de plusieurs opéras. Depuis ce temps, elle a réalisé avec Opéra Lyra Ottawa, le Savoy Society et dans plusieurs collaborations avec Jean Desmarais. Ses rôles opératiques comprennent Zerlina et Donna Anna (Don Giovanni), Musetta (La Bohème), la contesse et Susanna (Le Nozze di Figaro), First Lady (Die Zauberflöte), Mabel (The Pirates of Penzance) et Phyllis (Iolanthe). Récemment, Marya a reçu son baccalauréat en éducation, et elle enseigne pour la commission scolaire publique à Ottawa.

 

 

Janelle LapalmeJanelle Lapalme

Janelle Lapalme, soprano, a complété avec honneur sa maîtrise en musique à l’université de Montréal.  Sa dernière année a été couronné par son récital de maîtrise, son récital de mi-maîtrise et comme soliste de l’ensemble Baroque de l’université de Montréal.  De plus, elle a interprété le rôle d’Adina dans L’Elisire d’Amore de Donizetti lors du concert d’extrait pour l’atelier d’opéra de l’université de Montréal. Elle a aussi organisé et participé à un concert de collecte de fond pour la fondation de cancérologie du nord.  Les faits saillants de la carrière de Mme Lapalme incluent les rôles de Zerlina dans Don Giovanni et Papagena dans Die Zauberflöte avec la Troupe d’Opéra de l’Université d’Ottawa,  soliste invité pour l’orchestre de l’Université d’Ottawa dans leur production de Mendelssohn Le Songe d’une nuit d’été, soliste devant l’Ensemble Calixa-Lavallée,  soliste pour une production de Leçon des Ténèbres signé par David Buley, ainsi que dans le Magnificat de J.S. Bach, une production de l’Université Laurentienne.  Elle a participé aux opéras Cavalleria Rusticana et Pagliacci, produits par Opéra Lyra Ottawa, qui ont eu lieu au Centre national des Arts.  Janelle entreprendra en septembre une deuxième maîtrise en à l’Université de Toronto en interprétation historique et elle est récipiendaire de la bourse de la Fondation Baxter et Alma Ricard. 

 

 

Carole Portelance

Carole Portelance

Carole Portelance, mezzo-soprano, joue un rôle actif dans la scène de la musique classique à Ottawa depuis plusieurs années, ayant déjà chanté avec la Société chorale d'Ottawa et les Cantata Singers d'Ottawa, et maintenant en tant que soliste, en concert et en récital.   Elle a chanté en récital au sein des séries de concerts aux églises St.Luke’s Anglican et Glebe St. James United, et, en tant que soliste, dans des concerts avec le Chœur du Centenaire canadien, CAMMAC, le Harmonia Choir of Ottawa, la Chorale de la Basilique Notre-Dame d’Ottawa, le Ottawa Brahms Choir, la Chorale de l'Université d'Ottawa, la chorale Castenchel, le North Grenville Concert Choir, et l'ensemble de chambre vocale, Singers’ Storybook.  Parmi ses performances récentes sont le Requiem de Duruflé avec le Chœur du Centenaire canadien, le Stabat Mater de Dvořák avec CAMMAC,  "The Last Night of the Proms " à église anglicane St. Matthias, et des chansons du compositeur slovaque Ján Cikker avec le pianiste Jean Desmarais.

 

 

Dillon ParmerDillon Parmer

Les spectateurs apprécient tout particulièrement DILLON PARMER pour sa voix “respirant la chaleur et le lyrisme” tandis que les critiques ont qualifié ses récitals de « spécialement gratifiants, » « raffinés » et « exceptionnels ». M. Parmer a été entendu à la radio CBC de même qu’à la télévision et s’est produit comme soliste invité avec plusieurs compagnies dont Opéra Lyra Ottawa, I Musici de Montréal, la chorale Nathanial Dett, Seventeen Voyces, Thirteen Strings, l’Orchestre de chambre de Gatineau, Musica Divina, l’orchestre symphonique de Trois-Rivières, l’Orchestre symphonique de Timmins, l’Orchestre symphonique du nouveau monde, le Choeur classique de l’Outaouais, le Canadian Centennial Choir, Opera Breva, and les Productions lyriques de Gatineau. M. Parmer est un chanteur d’oratorios polyvalent dont le répertoire compte plus de quarante rôles majeurs. Il brille autant dans la Messe en si mineur de Bach que dans le Saint Nicolas de Britten, le Messie de Handel, leDie Jahreszeiten de Haydn, le Requiem de Mozart, l’Elijah  de Mendelssohn, la Neuvième symphonie de Beethoven ou le Stabat Mater de Rossini. M. Parmer a raffiné ses habiletés dramatiques et comiques dans près de trente rôles opératiques allant des Cosi fan tutteDon Giovanni et Die Zauberflöte de Mozart à  Betly et Rita de Donizetti, en passant par La Périchole et Barbe-bleued’Offenbach, Dialogues des Carmélites de Poulenc et Gallantry de Moore. Un supporter convaincu de l’avant-garde, M. Parmer a créé plusieurs compositions, dont la première canadienne de Scenes from the Life of a Martyr de Smith Moore (œuvre mise en nomination pour un prix Nobel ; Toronto Center for Performing Arts), de même que la première mondiale de Restful Mourning d’Anthony Davis, une oeuvre commémorant le 11 septembre 2001 (Piccolo Spoleto). L’an dernier, M. Parmer a entrepris, sous la direction de Bill Schumann, l’étude de rôles lyriques-spinto. La présente saison inclut un gala consacré à Britten, Das Lied von der Erde de Mahler et un récital de duos pour tenor et baryton; il participera également avec Men of Note et au Under the Pines Music Festival. La saison prochaine le verra se produire comme Pollione dans le Norma de Bellini, comme Tamino dans la Flute enchantée de Mozart, comme Faust dans La damnation de Faust de Berlioz, et comme Alfredo dans La traviata de Verdi

 

 

Jean-Philippe Fortier-LazureJean-Philippe Fortier-Lazure

Gagnant le deuxième prix de la compétition Centre Stage du Canadian Opera Company, M Fortier-Lazure Est fier d’être invite au prestigieux Ensemble Studio pour leur saison de 2014/2015. Selon Christophe Huss du journal Le Devoir de Montréal, Jean-Philippe Fortier-Lazure est «le meilleur jeune ténor québécois que nous avons entendu depuis longtemps ».Au cours des dernières saisons, M. Fortier-Lazure a joué le rôle de Rinuccio dans Gianni Schicchi, Pelléas dans Pelléas et Mélisande et Le Chevalier de la Force dans les Dialogues des Carmélites avec l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, sous la direction de Jean-François Rivest. Autres faits saillants comprennent le Requiem de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Deep River et Le Messie de Handel à l’église anglicane St. Matthew d’Ottawa. M. Fortier-Lazure a également interprété au Centre national des Arts, le rôle de Beppe dans la production Silver Cast Pagliacci de l’Opéra Lyra d’Ottawa. Comme il s'intéresse également à l'Oratorio, M. Fortier-Lazure a interprété des œuvres telles que Carmina Buranade Orff, Lauda per la Nativita de Respighi, Missa Dei Filiide Zelenka, Theresienmesse de Haydn, entre autres.

 

Originaire de Kitchener-Waterloo, M. Fortier-Lazure a commencé sa formation vocale formelle à l'âge de 18 ans à l'Université d'Ottawa avec Laurence Ewashko et a chanté avec des groupes tels que la Ottawa Choral Society, le Cathedral Choir of Men and Boys et les chanteurs d'Ewashko, avec qui il est parti en tournée à travers la France, l'Angleterre et l'Italie. Il étudie actuellement à l'Université de Montréal avec Catherine Sévigny. M Fortier-Lazure a l’honneur d’être nommé “Protégé” du grand Baryton-Basse Joseph Rouleau dans le cadre du Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle.

 

 

Denis Lawlor

Denis Lawlor

Fier de ses origines terre-neuviennes, le baryton Denis Lawlor à chanté abondamment à l'opéra et en concert au Canada et à l'étranger. Ardent défenseur de l’Art du Chant, Denis a interprèté la plupart des grands cycles de chansons dont : Die Schöne Müllerin, Winterrise (Schubert), Les Histoires Naturelles (Ravel) et plus récemment Dichterliebe (Schumann) au Centre National des Arts en duo avec le pianiste Jean Desmarais.

 

Ayant participé au programme pour jeunes artistes Opéra Lyra, Denis a eu l’occasion d’y effectuer de nombreux rôles dont Papageno (Die Zauberflöte), Figaro / Il Conte(Le Nozze), Guglielmo / Don Alfonso (Cosi fan tutte), Don Giovanni et plus récemment Ben (Le Téléphone) au Festival Musique et Autres Mondes à Ottawa.

 

Denis a été artiste en résidence au Centre d’Arts de Banff et a pu chanter en concert à Berlin (Allemagne), au Vermont (en mémoire de Gérard Souzay) ainsi que partout au Canada. On retrouve parmi ses performances récentes: le Requiem de Fauré, Cosi fan tutte, Bach Kanata 140 et en récital avec des mélodies de Debussy.

 

Diplômé de l'Université d'Ottawa, Denis a étudié avec le baryton-basse Ingemar Korjus ainsi qu’avec le pianiste Dalton Baldwin.

 

Denis est le père très fier d'un garçon de quatre ans, Emmanuel.

 

 

Phillip HolmesPhillip Holmes

Phillip Holmes est un baryton-basse qui habite à Norway Bay, Québec. Il a étudié pendant des années le chant, le piano et l'orgue. Il a donné des concerts au Canada et à l'étranger, et a obtenu plusieurs prix et bourses d'études.

 

En 2006, Holmes complète un Baccalauréat en musique (performance vocale) à l’Université d’Ottawa, où il étudie avec Lawrence Ewashko. Antérieurement, il avait étudié le chant avec Patricia Kern à l’Université de Toronto. Il a aussi travaillé avec Mervin Fick (Toronto), María Guinand (Allemagne) et Daniel Lichti (Kitchener- Waterloo).

 

Philippe Holmes a chanté avec la Ottawa Choral Society, les Cantata Singers, CAMAC, le Cathedral Choir of Men and Boys, le Valley Festival, Seventeen Voyces et MacMillan Singers de Toronto. Il a été soliste dans Mendelssohn - Elijah, Brahms - Requiem, Handel - Messiah, Fauré - Requiem, Bach - La passion selon Saint-Jean, Rossini - Stabat Mater, Rutter - Messe des enfants, Vaughn William - Five Mystical Songs et Peter Cornelius - Weihnachtslieder.

 

Philippe Holmes a été le premier à jouer Robber Father dans l’opéra de Bruce Nichol, A Christmas Rose, et il a tenu le rôle principal du Colonel John Bye dans la comédie musicale de Timothy et Laura Piper, Bye Bye Bytown. Il a joué Alidoro dans Cendrillon, produit par l’Opéra Lyra d’Ottawa, ainsi que Paris dans Roméo et Juliette.

 

En 2006 Holmes a été finaliste dans la série de télévision de Bravo, Bathroom Divas, qui a gagné un prix Gemini.

 

De 2001 à 2007 Holmes s’est produit à Stuggart en Allemagne avec le International Bachakademie Festival Choir & Orchestra dirigé par Helmuth Rilling pour le Europäishes Musikfest. Ses performances incluent Verdi - Requiem et  Messa per Rossini, Bruckner - Te Deum, Beethoven - 9e Symphonie et Fidelio, Mendelssohn - Elijah et Britten - War Requiem.

 

Phillip Holmes est professeur d'art dramatique à l’école secondaire Philemon Wright à Gatineau, Québec. Il y a dirigé des comédies musicales telles Grease, Annie, Les Misérables, Jesus Christ Superstar, Into the Woods, Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat, et dernièrement, RENT. Il continue de donner des concerts et offre des cours privés de chant et de piano. Depuis 2012, Philippe Holmes est membre-fondateur et directeur général de Sous les pins, un festival de musique classique qui a lieu à Bristol, Québec.

 

 

Eleno PontiroliEleno Pontiroli

Tout en poursuivant ses études en trompette au Conservatoire de Musique du Québec à Gatineau, à l’Université McGill de Montréal ainsi qu’à New York avec le grand spécialiste des instruments de cuivre Carmine Caruso, Eleno Pontiroli a travaillé comme pigiste avec l’Orchestre du Centre national des Arts, l’Orchestre Symphonique de Montréal ainsi qu’avec l’Orchestre Symphonique de Québec. Durant toutes ses années, il a continué à jouer en tant première trompette à l’Orchestre des Jeunes du Québec.

 

 

 

 

Andrew AgerAndrew Ager

Originaire d'Ottawa, Andrew Ager est l'un des compositeurs les plus connus du Canada, ayant eu des concerts partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Au pays, sa musique a été interprétée par certains des plus grands ensembles du Canada, et il a été le récipiendaire de nombreuses bourses.

 

Possédant un fort intérêt pour être un "porte-parole national" de son pays, Ager cherche à exprimer, dans un certain nombre de ses œuvres, la richesse et la variété de la terre. Ayant été élevé dans un premier temps à Ottawa, il est conscient de la présence forte et durable de la culture francophone qui l'entoure et, plus tard, après avoir vécu quelque temps en Nouvelle-Écosse, du caractère particulier des Maritimes.

 

Sa musique est surtout mélodieuse et directe, caractérisée par son amour de l'écriture pour les artistes et des ensembles spécifiques, comme en témoignent ses nombreuses commissions.

 

En outre, dans son travail comme compositeur en résidence à la cathédrale St. James de Toronto, il a produit un flux régulier de musique liturgique qui est jouée tout au long de l'année.

 

Ager est également bien connu en tant qu'arrangeur, ayant eu beaucoup de succès récemment avec son remaniement de La Paloma, interprétée à Paris, Madrid, Barcelone et Valence par le contre-ténor canadien Mark Donnelly.

 

À l'été de l'an 2000, sa "Revue for Studio Ensemble et and Two Lounge Singers" (Ellis Portal) a été enregistrée par les Talisker Players de Toronto.  À l'automne 2010, il performe avec le même groupe la première d'une trame sonore pour un film (comédie) de Buster Keaton.

 

En outre, son arrangement pour quatre parties de "Jingle Bells" a récemment été présenté à un dépistage VIP du nouveau remake de «A Christmas Carol» de la Disney Production.

 

 

Roland GrahamRoland Graham

Musicien doté d’un large éventail de talents artistiques et créatifs,  Roland Graham est un pianiste, organiste, directeur, compositeur et imprésario musical accompli.  Il est organiste et directeur musical à la Southminster United Church d’Ottawa tout en étant, à Montréal (Québec),  le directeur artistique de la Société de Musique classique de Verdun.

 

On l’a entendu comme pianiste à la CBC Radio 2 et en récital dans plusieurs villes canadiennes.  Il a un intérêt particulier dans les œuvres de J. S. Bach et a récemment joué le Concerto pour clavier en ré mineur avec orchestre (Ottawa, Mars 2011) et les quinze Sinfonias en récital (Festival Pontiac Enchanté, juillet 2010).

 

Il a de l’expérience en comédies musicales de Broadway, ayant fait partie de « Wicked » (Centre national des Arts, 2008), « A Chorus Line » (Centre national des Arts, 2009), et de « Love Conquers All » (Great Canadian Theatre Company, 2009).

 

M. Graham est aussi un compositeur de grand talent qui se spécialise en musique sacrée pour chœurs .  Il est fier d’avoir présenté en première sa pièce « Canticles for the Evening Service » à la Cathédrale de Canterbury (Royaume-Uni, 2005).  Sa composition jazz originale, « She Walks in Beauty Like the Night », a été le thème unificateur  d’une série de concerts de musique de jazz en août 2009 à Montréal  et a, depuis, été enregistrée par le Trio Geoff Lapp, un ensemble canadien reconnu au niveau international.

 

M. Graham détient un baccalauréat en musique de l’Université d’Ottawa où il a été l’élève de Jean Desmarais, et une maîtrise de l’Université de Montréal où il a étudié l’interprétation de la musique pour piano avec Jimmy Brière et Marc Durand.

 

 

Paul Mach

 

Leo ZhangLeo Zhang

Mon nom est Qi yu Zhang. Mon nom anglais est Leo. J'ai 16 ans. J'ai étudié le piano en Chine pendant dix ans avant mon arrivée au Canada en août 2010.

 

Depuis septembre 2010, j'étudie le piano avec Jean Desmarais à Ottawa, en Ontario. L'année dernière, j'ai participé au Concours de musique du Canada. En 2013, j'ai gagné trois classes au Festival de musique Kiwanis d'Ottawa et j'ai été invité à me produire au Highlights Concert en mai dernier. Pendant plus de dix ans, j'ai étudié avec mon grand-père qui m'a appris à jouer du erhu, un instrument à deux cordes avec archet qui est utilisé comme instrument solo et peut également être joué dans le cadre d'un petit ensemble ou avec un grand orchestre.

 

 

Ursula SchultzUrsula Schultz

Ursula Schultz est né à Ottawa et a grandi à Shawville, au Québec. À l'âge de six ans, elle a commencé à apprendre à jouer du piano, suivi d'un an plus tard par des leçons de danse à claquettes. Ces expériences ont suscité l'intérêt d'Ursula pour l'étude du violon, ce qu'elle a fait pendant cinq ans. Au début, Ursula s'est concentrée sur la musique traditionnelle de la vallée de l'Outaouais ; récemment, elle a découvert la musique celtique de la côte est. L'année dernière, Ursula a commencé à écrire ses propres compositions. Ursula espère continuer à développer ses connaissances du violon et poursuivre son exploration des horizons musicaux classiques et contemporains, de même que la musique de croisement, incluant le pop, le rock et le country. Ses influences majeures ont été les violoneux canadiens : Richard Woods, Natalie McMaster, The Leahy's, et le violoniste allemand, David Garrett.

 

 

Alexandre SylvestreAlexandre Sylvestre

Alexandre est né en 2002. À l'âge de 3 mois il est diagnostiqué sourd profond et reçoit un implant cochléaire à 15 mois.  Il découvre la musique à 5 ans lors d'un camp d'été à l'école de musique de l'Outaouais et se passionne pour le violon. Enregistré dans un programme de musique à l'école primaire Euclide-Lanhierin de Gatineau, secteur  d'Aylmer, il y apprend le violon. Puis, il poursuit son apprentissage dans le programme enrichi ARCO de l'École de musique de l'Outaouai (ÉMOI) sous la direction de Catherine Gagné. Pour 3 années consécutives, il gagne une bourse d'excellence à l'examen de fin d'année du programme externe du Conservatoire. Alexandre joue aussi de la clarinette dans l'Ensemble Harmonie de son école.

 

 

Thaddeus MordenThaddeus Morden

Originaire d’Ottawa, Thaddeus est un pigiste actif dans la ville, il est violoncelle solo de l'Orchestre Symphonique d'Ottawa depuis deux ans, et a récemment joint les Thirteen Strings. Thaddeus travaille également comme  violoncelliste supplémentaire avec l'Orchestre du CNA.  Il a  étudié principalement avec  Donald Whitton et Amanda Forsyth, avant de poursuivre un B.Mus a l’Université McGill avec Yegor Dyachkov et Matt Haimovitz.